Laissez une plante sans eau, elle fane et se meurt. C’est pareil pour notre corps ! Rappelons que le corps est composé à 60% d’eau. Elle permet aux nutriments d’arriver jusqu’aux cellules et de les débarrasser de leurs déchets.

Nous la retrouvons sous diverses formes liquides : le sang , la lymphe, le liquide interstitiel, le liquide céphalo-rachidien, les sucs digestifs (gastriques, pancréatiques et biliaires), la transpiration et l’urine… Privé d’hydratation, le corps ne peut survivre plus de 72h sans rencontrer d’importants troubles organiques.  La soif est le signal d’alarme d’un organisme déshydraté : plus elle est grande, plus le déficit l’est aussi. Je vous rassure ! Sauf conditions extrêmes, il est très rare de mourir de déshydratation par manque d’eau. Ce qui est bien plus fréquent, c’est de souffrir de déshydratation chronique. 

Quel que soit votre âge, nous sommes tous concernés: les jeunes, les moins jeunes, les bébés, les enfants… Un corps bien hydraté est un corps en bonne santé !  Les bienfaits qui s’observent : 

  • Diminution de la sensation de fatigue
  • Augmentation de la motivation et de la capacité de concentration
  • Augmentation de l’endurance lors de l’effort physique
  • Diminution des troubles digestifs (ballonnements, lourdeurs, douleurs, nausées, etc.)
  • Régulation du transit
  • Régulation de la tension (vasoconstriction et viscosité du sang)
  • Baisse du cholestérol
  • Diminution des troubles respiratoires
  • Rétablissement de l’équilibre acido-basique
  • Régulation, perte de poids
  • Diminution des maladies de peau (eczéma, irritations, rougeurs, etc.)
  • Diminution (voire disparition) des cystites et des infections urinaires
  • Soulagement des rhumatismes
  • Ralentissement du vieillissement

Quelques signes indiquant  une carence en eau :

  • mal de tête,
  • baisse d’énergie, de concentration  de motivation, d’endurance à l’effort,
  • Une sensation de soif au réveil indique que le sang a été mal purifié pendant la nuit,
  • Une soif qui survient loin du repas peut indiquer une digestion lente.

Conseils :

  • S’hydrater tout au long de la journée, avant d’avoir soif,
  • S’hydrater dès lors que vous éliminez, après un effort physique (transpiration), ou après chaque miction par exemple, 
  • Évitez de trop boire pendant les repas, l’eau dilue les sucs digestifs qui ne remplissent plus bien leurs fonctions, 
  • La soif est proportionnelle à la prise alimentaire, attention donc à ce que nous mangeons et en quelle quantité.

À consommer :

  • Consommer des fruits et des légumes riches en eau (laitue, concombre, courgette, radis, céleri, tomate, brocoli, pastèque, melon, pomelos, fraise, ananas, orange…) . L’alimentation est la première source d’hydratation.
  • L’eau est donc la mieux indiquée, elle est facilement assimilable et ne nuit pas.
  • Privilégiez l’eau de source dont les résidus à sec sont inférieurs à 150 mg/L (Volvic, certaines Cristalline, etc.), et idéalement inférieurs à 100 mg/L (Mont Roucous, Montcalm, etc.). 
  • Réservez les eaux fortement minéralisées (Contrax, Hépar, etc.) pour les cures. 
  • Tisanes et infusions : oui mais attention, les plantes ont des vertus et agissent sur l’organisme. Nous serons prudents avec les plantes diurétiques, qui, consommées tout au long de la journée, entraineront une déshydratation, le volume de liquide éliminé étant supérieur au volume ingéré. Prudence également avec les plantes purgatives et/ou stimulantes.
  • Consommez modérément  les jus (fruits et légumes) et les laits végétaux, forte teneur en eau mais très riches en nutriments, vitamines et minéraux, ils nourrissent avant tout.
  • Attention aux boissons faussement hydratantes : café, thé, cacao ! Elles sont riches en eau mais consommées en excès, elles produiront beaucoup de toxines que l’organisme devra éliminer ; pour ce faire, augmentant ainsi le besoin en eau .
  • À bannir, les sodas, jus industriels et alcool : de part leur composition et leur forte teneur en sucre, ils déshydratent.

Conseils naturo d’Olivia, naturopathe